Les Structures Alvéolaires Ultra-Légères

pour la gestion des eaux pluviales

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ouvrages en SAUL pour une gestion à la source au sein d'un pôle éducatif

Dans ce projet de pôle éducatif partagé, des ouvrages de stockage d'un volume total de 241 m3 répartis sur 4 bassins versants seront conçus de manière à maîtriser le ruissellement sur un site particulièrement contraint. Des produits de type SAUL seront notamment utilisés.

Information sur l'opération

La maitrise d'ouvrage de ce pôle éducatif partagé HQE est assurée par la Ville des Mureaux et l'aménageur SEM 92. Ce concept vise à mutualiser un certain nombre d'équipements pour l'usage scolaire et l'usage public en dehors des périodes et horaires scolaires (par exemple bibliothèque, gymnase, salle polyvalente). Le projet souhaite accorder une place importante à la "nature". Ainsi, les intentions du projet paysager sont notamment de développer la nature en ville, de favoriser la biodiversité urbaine, d'associer une dimension pédagogique à la gestion des eaux pluviales (mise en scène par des écoulements en surface) et aux plantations ainsi que de faciliter la cohabitation des usages.

Analyse du site et de son environnement - Objectifs de gestion des eaux pluviales

Sur ce site, l'emprise disponible pour la mise en scène de l'eau est très limitée. Par ailleurs, les  prescriptions locales sont les suivantes :

  • un taux d'imperméabilisation de la parcelle contrôlé par le règlement du Plan Local d'Urbanisme (entre 50 % et 70 % suivant les zones),
  • une période de retour des pluies décennale pour le dimensionnement des ouvrages de stockage d'eaux pluviales, ce qui correspond à une pluie de 35 mm pour ce projet (pour une durée donnée),
  • un débit de fuite maximal de 1 L/s pour chaque exutoire d'eaux pluviales (un exutoire par parcelle),
  • une restitution des eaux pluviales stockées (vidange des ouvrages de stockage) inférieure à 24 h (bonne pratique).

La faisabilité de l'infiltration des eaux pluviales est analysée en premier lieu. Sur ce site, les études de sol préalables ont montré que la nature et la perméabilité du sol et du sous-sol sont peu propices à l'infiltration (sol crayeux, risques de fissures ou de dissolution). La présence d'argiles gonflantes est également détectée et rend l’infiltration impossible.

Conception et dimensionnement des ouvrages de stockage

Les eaux pluviales à gérer proviennent des toitures classiques, des toitures végétalisées, des surfaces de sol imperméables et des surfaces végétalisées (différents coefficients de ruissellement). Les ouvrages sont dimensionnés pour gérer les eaux de ruissellement pour une pluie décennale (selon la méthode des pluies).

L'ensemble des ouvrages présente un volume utile de stockage de 241 m3 répartis sur 4 micro bassins versants. Les ouvrages des bassins versants "amont" (79 m3) et "médian" (82 m3) sont équipés d'un système noue + SAUL et les ouvrages des bassins versants "crêche" (70 m3) et "aval" (10 m3) comprennent uniquement des ouvrages en SAUL. Les ouvrages sont étanchés.

Les eaux pluviales ne sont pas pré-traitées en amont des ouvrages; elles proviennent de surfaces piétonnes et sont donc peu sujettes à véhiculer des pollutions de temps de pluie. Les ouvrages de stockage pour la maitrise du ruissellement sont équipés d'un dispositif de restitution des eaux pluviales à débit régulé dans le réseau d'assainissement communal (régulateur de débit).

Mise en oeuvre des ouvrages en SAUL

La mise en oeuvre des ouvrages est prévue pour 2014.

En conclusion, quelques points à retenir

Les contraintes environnementales notables et prescriptions locales en matière de gestion des eaux pluviales pour ce projet ont conduit la maitrise d'oeuvre à adapter la définition du système de gestion des eaux pluviales (pas  de possibilité d'infiltration) en associant des noues végétalisées étanches et des ouvrages en SAUL.

Les exigences techniques de ce projet (très faible débit de fuite autorisé, ouvrages enterrés) nécessitent de définir très en amont les modalités de suivi et d'entretien des ouvrages avec les futurs exploitants et gestionnaires, mais également avec les usagers (noues).

 

Remerciements : Agence Complémenterre pour sa relecture en tant que maitrise d'oeuvre de ce projet.